QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisQuadrophenia
Titre originalQuadrophenia
Résumé Londres, au milieu des années 1960. Jimmy est un grand ado agité, travaillé par ses hormones et par un esprit de rébellion qui le fait s'opposer à ses parents et à son employeur. Jimmy aime faire la fête et consommer des pilules bleues, s'intéresse de près à la jolie Steph et revendique haut et fort son appartenance aux Mods par sa façon de s'habiller, par la musique qu'il écoute, par le scooter rutilant qu'il conduit, par ses bagarres régulières contre les Rockers, ennemis jurés des Mods...
ActeursPhil Daniels, Leslie Ash, Philip Davis, Mark Wingett, Sting, Ray Winstone, Garry Cooper, Gary Shail, Toyah Willcox, Trevor Laird, Kate Williams, Michael Elphick, Kim Neve, Benjamin Whitrow, Daniel Peacock, Timothy Spall
Réalisateur(s)FRANC RODDAM
Critique ** Après Tommy en 1975, dont le scénario avait été écrit par Peter Townshend, Quadrophenia est le second film estampillé "The Who" à sortir au cinéma, en 1979. C'est l'adaptation de l'opéro rock éponyme, conçu en 1973, en souvenir des années 1960 et plus précisément de l'apogée du courant des Mods (pour Modernists) dont The Who est un groupe phare. Le film est réalisé par Franc Roddam qui avait surtout oeuvré dans le documentaire TV jusque-là. C'est le premier long-métrage de fiction de sa petite filmo au cinéma, qui ne comprend que six films. Roddam opte ici pour une réalisation nerveuse et tendue, qui colle bien à l'agitation des personnages. Mais le film vaut surtout pour sa BO, évidemment, et pour la prestation de l'acteur principal, Phil Daniels, investi à fond dans son rôle et totalement convaincant. Autre attraction du film : la présence de Sting dans le casting (ça rime...) : premier rôle au cinéma pour le jeune chanteur de Police, dont l'aura mystérieuse et magnétique se remarque surtout dans une étonnante séquence de danse dans un night-club. On retrouvera par ailleurs Sting dans un nouveau film de Roddam quelques années plus tard : La Promise, remake de La Fiancée de Frankenstein, où le chanteur interprète Frankenstein... On note aussi dans Quadrophenia l'apparition d'un autre acteur anglais qui se fera un nom par la suite : Timothy Spall. Quant à l'histoire même du film, elle se tient plutôt bien autour des thèmes de la rébellion des jeunes face à l'ordre établi et face à une certaine idée de la normalité, de la lutte entre bandes rivales et des illusions perdues. Mais elle peine souvent à transcender les clichés du genre et à trouver une singularité autrement que par la musique qui l'accompagne...

Frédéric Viaux (film vu le 27/07/2014 sur grand écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires