QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisOurs (L')
Titre originalL'Ours
Résumé 1885, Colombie-Britannique. Dans une zone montagneuse, un ourson voit sa mère périr à la suite d'un éboulement. Après une errance solitaire, il croise le chemin d'un gros ours blessé, traqué par deux chasseurs. Le petit ours est adopté par le gros. Aux côtés de ce père de substitution, il va découvrir la chasse, la sexualité, les dangers représentés par les hommes et autres prédateurs...
ActeursTchéky Karyo, Jack Wallace, André Lacombe
Réalisateur(s)JEAN-JACQUES ANNAUD
Critique ** Le défi était de taille : réaliser une fiction avec des ours comme acteurs principaux. Défi relevé avec talent. La direction d'acteurs est au poil ; les ours sont d'une expressivité étonnante, même si l'on peut regretter qu'il y ait trop d'anthropomorphisme dans leurs réactions. Jean-Jacques Annaud s'appuie sur une belle histoire de James Oliver Curwood (The Grizzly King), bien adaptée par le scénariste Gérard Brach. Sa mise en scène cultive habilement action, émotion, drôlerie, tandis que Philippe Rousselot, à la photo, exploite parfaitement la beauté des lieux de tournage. Quelques bémols cependant. Sur la forme : des scènes de rêves un peu kitsch, deux-trois ralentis superflus et quelques notes de musique (signées Philippe Sarde) parfois trop signifiantes. Dans le déroulé dramatique : la guérison du gros ours, après qu'on lui a tiré dessus, est pour le moins rapide ; quelques léchouilles et ça repart. Sinon, tout fonctionne bien. La narration est fluide. On suit avec plaisir le roman d'apprentissage de l'ourson et celui du chasseur interprété par Tchéky Karyo, pour une approche croisée de la vie sauvage.
Gros succès du film à l'époque de sa sortie, avec plus de 9 millions d'entrées dans les salles et deux César (meilleur réalisateur et meilleur montage).

Frédéric Viaux (film vu le 02/07/1994, revu le 07/08/2014 sur grand écran)

Bande-annonce ou extrait


L’Ours - Bande annonce FR par _Caprice_

Laissez votre commentaire sur ce film

Vos avis (1)

De Didier - 22/02/2016
Il a fallu beaucoup d'imagination et de patience à J.-J. Annaud et au dresseur d'ours pour capter les scènes émouvantes, drôles ou parfois cruelles de cette merveilleuse aventure. Les images sont d'une rare beauté ; c'est un véritable hymne à la nature sauvage, une ode à l'amour dont on sort le regard lavé et l'âme purifiée. Un spectacle total.

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires