QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisHobbit (Le) 3 - La Bataille des cinq armées
Titre originalThe Hobbit: The Battle of the Five Armies
Résumé Délogé de la Montagne solitaire et dépossédé de son trésor, le dragon Smaug souffle sa vengeance enflammée sur les habitants de Lacville. Un seul homme, Bard, ose défier la bête. Pendant ce temps, les nains jouissent de leur forteresse et de leur or retrouvés. Surtout Thorin, le roi, qui en oublie son sens du devoir et de l'honneur. Alors que les elfes et les hommes sont prêts à guerroyer contre les nains au nom du partage des richesses, les orques et autres monstres viennent livrer bataille...
ActeursMartin Freeman, Richard Armitage, Luke Evans, Evangeline Lilly, Orlando Bloom, Lee Pace, Ian McKellen, Aidan Turner, Dean O'Gorman, Graham McTavish, Ken Stott, James Nesbitt, Mikael Persbrandt, Peter Hambleton, Adam Brown, William Kircher, Jed Brophy, Stephen Hunter, Mark Hadlow, John Callen, Billy Connolly, Ryan Gage, John Bell, Cate Blanchett, Christopher Lee, Hugo Weaving, Ian Holm, Sylvester McCoy, Stephen Fry, Manu Bennett, Lawrence Makoare, Benedict Cumberbatch
Réalisateur(s)PETER JACKSON
Critique * Bon, eh bien le troisième et dernier épisode de la série ne rattrape pas le déclin amorcé dans le deuxième. Il confirme et voit même s'accentuer un appauvrissement dramatique doublé d'une tentative vaine pour tirer le scénario en longueur. Peter Jackson aurait certainement dû conserver son idée première, faire tenir l'histoire en deux films et non trois. Mais les lois du marché en ont décidé autrement. Dommage.
Le début de ce troisième volet nous plonge immédiatement dans le vif du sujet, au coeur de l'action qui avait été bizarrement laissée en plan à la fin du deuxième volet. Entrée en matière un peu abrupte, qui ne donne guère le temps de raccrocher les wagons, mais qui, malgré le déluge pyrotechnique, ne fait pas long feu. Ensuite, on s'intéresse à tout autre chose : les nains dans leur forteresse montagneuse, la possibilité d'une guerre... Vive la fluidité narrative ! Le film patine alors un peu avant que la bataille ne commence. On a droit à une horrible scène de confrontation entre Galadriel (le personnage de Cate Blanchett) et les forces obscures, d'une kitscherie digne des années 1980-90. Et puis, heureusement, ça démarre vraiment. Ça se castagne et ça dépote visuellement. Réalisation ample et virtuose, bonnes chorégraphies de combats en mode duel ou de masse, effets spéciaux tonitruants. C'est bien... mais c'est absolument sans surprise par rapport aux épisodes précédents. Le scénario n'introduisant aucune nouveauté ou originalité, l'action s'autonourrit en cultivant une surenchère qui finit par lasser sur la durée.
S'il remplit sa mission de gros machin spectaculaire, Le Hobbit 3 déçoit donc sur le fond, bien mince, sans enjeu transcendant. Après deux road-movies, ce film sédentaire n'offre pas la variété d'univers et d'adversaires à laquelle on était habitué et qui pouvait raviver régulièrement la curiosité. Les émotions et les relations entre les personnages sont par ailleurs basiques : fièvre de l'or, rivalités, amitiés, amours malheureuses... Le propos est moral et gentillet, saupoudré de sentimentalisme. Plus embêtant et plus déroutant encore : les personnages principaux, Bilbon et Gandalf, n'ont ici que des rôles secondaires. Du coup, ce film-conclusion y perd de son âme. Et sonne paradoxalement creux en faisant beaucoup de bruit...

Frédéric Viaux (film vu le 10/12/2014 sur grand écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires