QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisMia Madre
Titre originalMia Madre
Résumé Margherita est cinéaste. Tandis qu'elle tourne une fiction sociale sur une usine en grève, sa mère est hospitalisée, dans un état qui ne présage rien de bon. Avec son frère Giovanni, elle se rend souvent à son chevet. Parallèlement, tout est compliqué dans sa vie : l'éducation de sa fille, l'après-rupture avec son amant, quelques aléas domestiques... Sans compter la difficile gestion de l'acteur star de son film, venu des États-Unis, qui brille par sa mythomanie et ses défaillances...
ActeursMargherita Buy, John Turturro, Giulia Lazzarini, Nanni Moretti, Beatrice Mancini, Stefano Abbati, Enrico Ianniello, Anna Bellato, Toni Laudadio, Lorenzo Gioielli, Pietro Ragusa, Tatiana Lepore
Réalisateur(s)NANNI MORETTI
Critique ** Nanni Moretti n'est pas l'acteur principal de son film, mais a fait de Margherita Buy son double, dans un rôle de réalisatrice tourmentée. Il renoue même, par ce biais, avec son goût pour l'autofiction, en nourrissant son scénario d'éléments autobiographiques - lui qui a perdu sa mère en 2010, en plein tournage de Habemus Papam - et de considérations très personnelles sur le cinéma, les acteurs, etc. Le résultat est de qualité, écrit avec intelligence et sensibilité. La construction narrative, centrée sur le personnage de Margherita, alterne habilement les séquences de vie personnelle et de vie professionnelle, ce qui permet de jongler avec les tonalités et d'éviter de plonger dans un pathos pur : les péripéties comiques du tournage (autour du personnage d'acteur incarné par John Turturro) sont des respirations bienvenues dans un récit essentiellement dramatique. Autre intérêt de la construction narrative : son heureux maillage d'actions présentes, de flash back, de rêves et de rêveries, qui traduit bien la confusion du personnage central, en proie au stress, au doute, aux questions existentielles autour de son ego et de sa relation aux autres, de son rapport à la vie et à la mort, de sa vision de la filiation... Autant de pensées complexes, exprimées avec simplicité, fluidité, émotion. Pas de grande originalité sur le fond, mais le regard de Moretti est toujours juste, en équilibre entre empathie et distance critique. Un regard qui laisse l'impression d'une belle maturité, posée et douce.

Frédéric Viaux (film vu le 03/12/2015 sur grand écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires