QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisÉtreinte du serpent (L')
Titre originalEl abrazo de la serpiente
Résumé Amazonie, début du XXe siècle. Un ethnologue malade et son assistant sollicitent l'aide d'un chaman solitaire pour trouver une plante rare et curative, la yakruna. D'abord réticent, le chaman accepte de conduire une expédition, avec l'espoir de rejoindre son peuple. Quarante ans plus tard, un autre ethnologue, sur les traces du premier, retrouve le chaman qui dit n'être plus qu'une coquille vide, sans mémoire. Tous deux refont le chemin vers cette plante qui permet aussi d'apprendre à rêver...
ActeursNilbio Torres, Jan Bijvoet, Antonio Bolivar, Brionne Davis, Yauenkü Migue, Nicolás Cancino, Luigi Sciamanna
Réalisateur(s)CIRO GUERRA
Critique *** C'est le troisième long-métrage du Colombien Ciro Gerra, inspiré par les récits historico-ethno-botaniques de deux explorateurs de l'Amazonie au XXe siècle : l'Allemand Theodor Koch-Grunberg et l'Américain Richard Evans Schultes. Ces deux sources se traduisent à l'écran par une narration double et alternée, avec deux expéditions qui se font écho, à quarante ans d'intervalle ; la seconde éclaire la première, à la façon d'une enquête sur des faits passés. Cette structure originale sert d'abord un ensemble de considérations sur les rapports entre les colons blancs et les Indiens d'Amazonie. Le scénario appuie là où ça fait mal : massacre de populations, conversions forcées au christianisme, dérives sectaires, destructions des savoirs et des cultures, pillage des ressources naturelles... La violence et l'amertume sont partout, à chaque étape de ce film dont la progression et le cadre rappellent - en plus humble - deux oeuvres de Werner Herzog : Aguirre et Fitzcarraldo. Immersion lente dans un monde d'eau et d'arbres, découverte à la fois envoûtante et inquiétante, plongée au coeur de la folie des hommes, au coeur de ténèbres qui sont aussi très "conradiens". La séquence avec le "messie-gourou", notamment, est impressionnante. Il y a par ailleurs dans ce river-movie au rythme sinueux, tel le cours de l'Amazone ou les reptations d'un serpent, un double récit initiatique qui, sans basculer dans un trip onirique à la Dead Man, comporte une dimension mystique et hallucinogène. Tout cela est emballé par une réalisation superbe et hypnotique, très inspirée dans ses angles de vue, dans ses mouvements ondoyants, dans ses transitions pour passer d'une époque à l'autre. La photo en noir et blanc magnifie des paysages incroyables. Grande beauté visuelle. Grande beauté sonore également. Récompensée à la Quinzaine des réalisateurs 2015, cette Étreinte du serpent est probablement un peu longue, mais l'aventure vaut singulièrement le détour. Mystérieuse, elle nous porte, nous transporte et nous hante encore quelque temps après la fin du film.

Frédéric Viaux (film vu le 23/12/2015 sur grand écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires