QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisNew York 1997
Titre originalEscape from New York
Résumé 1997. L'avion du président des États-Unis est détourné par une terroriste et s'écrase au coeur de Manhattan, transformé depuis des années en une immense prison à ciel ouvert. Éjecté à temps dans une capsule de sécurité, le Président est cependant capturé au sol par une bande de criminels. Pour le sortir de cet enfer, le chef de la prison fait appel à un condamné, Snake Plissken, à qui il promet la liberté s'il réussit sa mission de sauvetage en moins de 24 heures.
ActeursKurt Russell, Donald Pleasence, Lee Van Cleef, Ernest Borgnine, Isaac Hayes, Harry Dean Stanton, Adrienne Barbeau
Réalisateur(s)JOHN CARPENTER
Critique ** Sans être très original, New York 1997 tient la route du début à la fin, en évitant de tomber dans la surenchère d'effets. Pour un film d'anticipation des années 1980, l'univers visuel n'a pas trop mal vieilli. Carpenter a opté pour une ambiance nocturne et des décors urbains de fin du monde, assez indémodables. Belle atmosphère lugubre. L'action se suit avec plaisir, les dialogues ne sont pas vulgaires. C'est un honnête film de genre, devenu un petit classique.
À noter, la présence dans le casting du chanteur Isaac Hayes et celle de James Cameron en tant que directeur photo des effets spéciaux. Il y aura une suite à ce film : Los Angeles 2013, du même Carpenter.

Frédéric Viaux (film vu le 08/09/2008 sur petit écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Vos avis (1)

De Didier - 06/01/2016
Ce film a enchanté ma jeunesse parce qu'en 1981 c'était du jamais-vu. Mené de main de maître, ce thriller d'anticipation sombre et inquiétant donnait une vision apocalyptique d'un futur proche et surtout d'un Manhattan dévasté, qui sera honteusement imité (mais jamais égalé) par des productions italiennes de série Z. Le bandeau de Snake Plissken deviendra ensuite aussi célèbre que le Walter PPK de James Bond, et Kurt Russell donne beaucoup de charisme à ce personnage. Soutenu par un lancinant thème musical au synthé de sa composition, Carpenter signe là un véritable joyau de la série B qui, pour moi et les gens de ma génération, est devenu cultissime.

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires