QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisSerious Man (A)
Titre originalA Serious Man
Résumé Les années 1960, une banlieue pavillonnaire aux États-Unis, une communauté juive... Larry Gopnik est un homme sérieux et droit. Pourtant, tout va de travers dans sa vie. Sa femme demande le divorce pour se remarier avec un vieil ami. Son frère, qui squatte chez lui, est malade et inadapté socialement. Son voisin empiète agressivement sur son terrain. Un étudiant de la fac où il enseigne tente de le soudoyer pour obtenir un partiel...
ActeursMichael Stuhlbarg, Sari Lennick, Richard Kind, Fred Melamed, Aaron Wolff, Adam Arkin, Jessica McManus, George Wyner
Réalisateur(s)JOEL COEN et ETHAN COEN
Critique ** Le film s'ouvre sur un petit conte yiddish, apparemment sans lien direct avec l'histoire qui suit. Et se conclut de façon abrupte, en queue de poisson. Entre-temps : une accumulation tragi-comique de catastrophes. Cet opus des frères Coen a de quoi surprendre, voire déconcerter. On retrouve cependant un personnage typique de leur cinéma : le loser, le malchanceux. Mais, dans ce film, il est moins l'animateur d'une pure fiction que le vecteur d'un conte philosophique, mâtiné d'éléments autobiographiques (les réalisateurs ont pioché dans leurs souvenirs d'enfance pour reconstituer cet univers et imaginer le personnage de Larry). Tout le fond de l'histoire repose sur un désarroi existentiel, un appel au secours jamais vraiment entendu, de grandes questions et une absence (cruelle et ironique) de réponses. Les frères Coen jonglent avec la logique et l'absurde, le raisonnement scientifique et la foi religieuse, les notions de liberté et de fatalité, pour développer un relativisme absolu, d'une drôlerie désespérante. Le vieil homme du prologue est-il un revenant ? Le chat de la démonstration scientifique est-il vivant ou mort ? Peut-on avoir une vie pourrie en n'ayant jamais rien fait de mal ? Existe-il une malédiction ou un châtiment divin (comme le suggérerait la fin) ? On ne peut être sûr de rien. Dérision tous azimuts. La vérité est une probabilité. La réalité, parfois un mirage. La sagesse, davantage présente dans une chanson de Jefferson Airplane que dans les textes religieux. Tout est affaire de perception, se dit Larry, avant de s'évader dans les volutes de marijuana, en compagnie d'une troublante voisine.
Cette réflexion amusée sur le sens de la vie (et du malheur) est certainement l'une des oeuvres les plus personnelles et ambitieuses des cinéastes, sur le fond, mais aussi l'une des moins "grand public", malgré un humour savoureux (qui ne doit pas déplaire à Woody Allen), un grand sens du rythme et une direction d'acteurs impeccable.
Chef opérateur : Roger Deakins.

Frédéric Viaux (film vu le 04/02/2010 sur grand écran)

Bande-annonce ou extrait


A SERIOUS MAN - BANDE-ANNONCE VOST FR par baryla

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires