QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisOpening Night
Titre originalOpening Night
Résumé Myrtle Gordon, une actrice adulée, s'apprête à endosser le rôle d'une femme fragile, angoissée par son âge, dans une pièce de théâtre. Un soir, elle voit mourir l'une de ses admiratrices, renversée par une voiture. Sa vie en sera bouleversée.
ActeursGena Rowlands, Ben Gazzara, John Cassavetes, Joan Blondell, Paul Stewart, Zohra Lampert, Laura Johnson, John Tuell, Katherine Cassavetes, Lady Rowlands, David Rowlands, Peter Bogdanovich, Seymour Cassel, Peter Falk
Réalisateur(s)JOHN CASSAVETES
Critique **** Tout en développant avec intelligence différentes thématiques liées au monde du spectacle et au métier d'acteur (la célébrité, la "porosité" entre fiction et réalité, la rapports de l'interprète avec son personnage...), Cassavetes propose un extraordinaire portrait de femme, sensible, profond, bouleversant. Il filme le besoin d'amour et la solitude comme personne. La vie de Myrtle Gordon ressemble à son appartement : un grand espace vide à combler. Un grand vide désormais hanté par le fantôme de la jeune fille morte, qui est aussi une image d'elle-même et de la jeunesse à laquelle elle doit renoncer définitivement. Entre jeux de miroirs métaphoriques et hallucinations, le réalisateur nous plonge dans la nuit d'une conscience troublée, dans un désespoir qui confine à la folie. Expérience rare, violente, épuisante. La scène finale est probablement l'une des plus belles catharsis montrées au cinéma : ivre morte, en lutte contre elle-même et contre ses démons, l'actrice parvient à tenir son rôle sur scène lors de l'opening night (la première représentation), qui porte bien son nom. Car c'est une nuit qui s'ouvre, une libération.
Que dire de Gena Rowlands ? Son investissement est total. Elle dégage une intensité et une puissance émotionnelle inouïes. Et Ben Gazzara impose une présence énorme.
La musique, plus présente que dans certains films de Cassavetes, ajoute à l'ampleur du drame qui se joue. Magnifique.
Sur le plan commercial, Opening Night fut malheureusement un gros échec. Le film n'a été montré en France pour la première fois qu'en 1992. On dit par ailleurs que Cassavetes le considérait comme son meilleur.

Frédéric Viaux (film vu le 04/05/1998 sur petit écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires