QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisF comme Fairbanks
Titre originalF comme Fairbanks
Résumé André a purgé deux mois de prison après s'être rebellé pendant son service militaire. Il retrouve son père, projectionniste dans un cinéma, ses amis comédiens de théâtre et un potentiel employeur dans l'industrie chimique. Mais les emplois, au début des années 1970, sont rares. Et les amours d'après-68, incertaines. André s'embourbe dans la grisaille d'un quotidien instable, où il ne trouve pas sa place.
ActeursPatrick Dewaere, Miou-Miou, Michel Piccoli, John Berry, Jean-Michel Folon, Christiane Tissot, Diane Kurys, Thierry Lhermitte, Christian Clavier
Réalisateur(s)MAURICE DUGOWSON
Critique *** Crise des années 1970, chômage, fossé entre les générations, exclusion sociale, folie... Le traitement sociologique est simple et juste. Les dialogues sont bons, ne manquant ni d'esprit, ni d'humour parfois. Et la tonalité légèrement désabusée bascule subtilement dans un franc désespoir, sans tomber dans le pathos facile. Ce beau film, à la fois doux et cruel, est porté par l'énergie déboussolée de Patrick Dewaere, génial dans un rôle qui lui a toujours collé à la peau, celui du loser magnifique. Fougueux et fragile, impulsif jusqu'au pétage de plomb, rêveur meurtri, son personnage est l'antihéros par excellence, l'anti-Fairbanks. La scène finale sur le tapis volant, avec sa poésie naïve, est d'une jolie tristesse.
Patrick Dewaere a aussi participé à la composition de la BO du film. Dans le casting, on retrouve par ailleurs, dans de petits rôles, Thierry Lhermitte et Christian Clavier, deux ans avant que Les Bronzés ne les rendent célèbres.

Frédéric Viaux (film vu le 14/04/2008 sur petit écran)

Bande-annonce ou extrait

Toute l'actu Cinéma est sur Commeaucinema.com

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires