QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisSwimmer (The) / Le Plongeon
Titre originalThe Swimmer
Résumé Après avoir traversé une zone boisée, un homme en maillot de bain pénètre dans une belle propriété avec piscine, dans laquelle il plonge avec bonheur. Il n'est pas chez lui, mais chez des amis qui l'accueillent chaleureusement. Lui vient alors l'idée de rejoindre sa maison "à la nage" : de propriété en propriété, de piscine en piscine...
ActeursBurt Lancaster, Janet Landgard, Janice Rule, Tony Bickley, Marge Champion, Nancy Cushman, Charles Drake, Kim Hunter, John Cheever
Réalisateur(s)FRANK PERRY
Critique ** Film méconnu d'un réalisateur qui n'a pas laissé une trace indélébile dans l'histoire du cinéma, The Swimmer mérite plus qu'un coup d'oeil. Il s'appuie sur un scénario particulièrement original, déroutant, et sur la présence de Burt Lancaster. Lequel passe tout le film en maillot de bain, ce qui peut aussi constituer une motivation de visionnage...
Le récit repose sur une base surréaliste (un homme presque nu, sorti de nulle part) et se développe à partir d'une idée qui semble absurde (piquer une tête dans les piscines du voisinage, avant de rentrer à la maison). Chaque plongeon est l'occasion d'une ou plusieurs rencontres, de moins en moins sympathiques au fil du temps. À chaque étape, le réalisateur "plonge" un peu plus dans le passé du personnage. Il dessine le portrait (à rebours) d'un homme et le tableau (en filigrane) d'une société. Ce dispositif de narration est aussi insolite que captivant.
Dans un registre symbolique, on passe ainsi du beau temps à la pluie, du mensonge-fantasme à la vérité cruelle, avec un personnage dont l'énergie athlétique se transforme petit à petit en épuisement physique et moral. Le film épingle de façon cinglante l'american way of life des années 1960 : culte de la réussite sociale, matérialisme, souci du paraître (la piscine comme signe extérieur de richesse), hypocrisie, égoïsme...
Très intéressant dramatiquement et sociologiquement parlant, The Swimmer a cependant un point faible : sa réalisation. Elle est tantôt hésitante (cadrage, lumière), tantôt pompière (ralentis, zooms appuyés, superpositions d'images, musique ronflante). Sans parler des faux raccords... À la fin du tournage, Frank Perry a été invité à laisser sa place à Sydney Pollack qui n'a cependant pas été crédité au générique.
The Swimmer (initialement sorti sous le titre Le Plongeon) est l'adaptation d'une nouvelle de John Cheever (prix Pulitzer 1979) qui fait une apparition à l'écran, au bord d'une piscine, évidemment.

Frédéric Viaux (film vu le 08/01/2011 sur grand écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires