QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisSéraphine
Titre originalSéraphine
Résumé En 1914, Wilhelm Uhde, critique et marchand d'art allemand, s'installe dans une pension de Senlis. Il a pour domestique une femme aux manières un peu frustes, Séraphine Louis, dont il va découvrir par hasard les talents de peintre.
ActeursYolande Moreau, Ulrich Tukur, Anne Bennent, Nico Rogner, Geneviève Mnich, Adélaïde Leroux, Serge Larivière, Françoise Lebrun
Réalisateur(s)MARTIN PROVOST
Critique ** C'est l'histoire d'une rencontre improbable entre un collectionneur esthète (premier acheteur de Picasso et de Braque, découvreur du douanier Rousseau), dont les origines allemandes sont peu appréciées dans la France d'avant-Première Guerre mondiale, et une artiste qui s'ignore, dénigrée à cause de ses modestes origines sociales. Deux êtres qui peinent à trouver leur place.
Martin Provost, le réalisateur, s'intéresse bien sûr plus particulièrement à Séraphine Louis, connue aujourd'hui sous le nom de Séraphine de Senlis. En suivant un axe chronologique (de 1914 à 1942), il offre de petites séquences de sa vie, enchaînées par des fondus au noir, comme autant de petites touches pour peindre son portrait.
Sur le fond, Séraphine apparaît comme un "coeur simple", à la Flaubert. Servante solitaire et rustre, elle parle aux arbres et aux animaux. Fervente croyante, dont le mysticisme confine à la folie douce, elle s'adonne à la peinture, écoutant une injonction de son ange gardien. Son style : naïf pour les uns, primitif moderne pour son mécène. Parmi ses secrets : la fabrication des couleurs à partir de ce qu'elle trouve dans son environnement (sang, cire, herbes et fleurs). Sur la forme, ce biopic mise sur un clair-obscur aux teintes souvent froides. Le résultat est austère, mais pas sans élégance.
Au final : une oeuvre délicate, sobre dans ses effets dramatiques, un peu monocorde aussi, mais surtout une oeuvre "incarnée", grâce à Yolande Moreau, étonnante. On ne pouvait rêver meilleure interprète. Elle a d'ailleurs obtenu pour ce rôle le César 2009 de la meilleure actrice, tandis que le film raflait six autres récompenses (meilleur film, meilleur scénario original, meilleure musique, meilleurs costumes, meilleure photographie, meilleurs décors).

Frédéric Viaux (film vu le 10/01/2011 sur petit écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires