QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisHomme qui n'a pas d'étoile (L')
Titre originalMan Without a Star
Résumé Dempsey Rae, aventurier épris de liberté, prend sous son aile un jeune homme fougueux et naïf. Tous deux sont embauchés comme cow-boys dans un ranch dont la propriétaire, peu scrupuleuse, entend tirer un maximum de profit, au détriment de la terre et de ses voisins. Dempsey Rae entre alors en conflit avec elle et ses hommes de main.
ActeursKirk Douglas, Jeanne Crain, William Campbell, Claire Trevor, Richard Boone, Jay C. Flippen, Myrna Hansen, Mara Corday, Roy Barcroft, Jack Elam
Réalisateur(s)KING VIDOR
Critique ** Un honnête western, concis, assez efficace, qui essaime dans de nombreuses directions au niveau dramatique. On trouve ainsi l'histoire d'un mentor et de son élève, docile puis rebelle, un jeu de séduction entre le personnage principal et la propriétaire (très garce et sexy), avec une petite intrigue amoureuse, mais aussi des développements sur l'opportunisme, la propriété, la liberté et ses limites (avec l'image centrale des barbelés, dont la valeur évolue au cours du film : d'entrave à protection). Sans oublier les oppositions entre nature et culture, les questions de responsabilité et de justice sociales, ainsi que les notions d'individu et de groupe, au coeur du cinéma de King Vidor. Cela fait donc beaucoup de thèmes pour un film aussi court. Autant dire tout de suite que les développements sont restreints et qu'on n'atteint jamais une grande profondeur. On reste un peu sur sa faim. Mais l'ensemble se tient plutôt bien, correctement emballé par King Vidor (qui n'appréciait cependant pas cette oeuvre, surtout la fin, qu'il n'a pas tournée lui-même) et porté par l'énergie cabotine de Kirk Douglas (qui aurait mis plus que son grain de sel dans la mise en scène).
L'étoile du titre ne désigne pas la fonction de shérif, mais un astre. Tourné en trois semaines, ce film a obtenu un succès critique et public. Il a donné lieu à un remake : Un Colt nommé Gannon, de James Goldstone (1969).

Frédéric Viaux (film vu le 13/01/2011 sur petit écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires