QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisEssential Killing
Titre originalEssential Killing
Résumé Dans un paysage désertique, trois hommes en "mission secrète" sont surveillés par un hélicoptère de l'armée US. Un autre homme, avec barbe et turban, les attend au fond d'un ravin et les réduit en poussière, d'un tir de lance-roquettes. Capturé, torturé, transféré par l'armée dans une prison secrète, située dans un pays de neige et de froid, il parvient à s'enfuir en profitant d'un accident de circulation, mais doit survivre, traqué, au fond des bois.
ActeursVincent Gallo, Emmanuelle Seigner, Klaudia Kaca, David L. Price, Zach Cohen, Iftach Ophir, Dariusz Juzyszyn
Réalisateur(s)JERZY SKOLIMOWSKI
Critique ** Une guerre. En Afghanistan ? Un homme seul, effrayé, mais décidé à tuer. Un taliban ? Jerzy Skolimowski, le réalisateur, ne donne pas de précisions contextuelles, mais évoque en quelques scènes sèches les pratiques barbares de l'armée US et en quelques flash-back (un peu trop ouatés et musicaux) l'endoctrinement et la folie meurtrière d'un musulman lambda. Deux monstruosités. Pas de parti pris. La suite, minimaliste, est une chasse à l'homme, du point de vue de l'homme traqué. La fuite, la survie. La peur, la souffrance. Skolimowski donne à son film une orientation déroutante, mais assez fascinante. Où se mêle action et abstraction. D'un côté, le réalisme cru, la violence, quelques scènes fulgurantes (l'attaque de la femme qui allaite, entre autres). La mise en scène tendue, très "physique", capte le danger, la douleur, avec une attention particulière aux éléments naturels, à la forêt hostile, glaciale, rugueuse. Et Vincent Gallo, dans un rôle muet, brut, donne à son personnage une incroyable intensité, de plus en plus animale. D'un autre côté, le film est sous-tendu par une veine un peu absurde et comporte aussi une dimension métaphorique, vaguement mystique, syncrétique, entre références à l'islam et au christianisme. Le personnage de Vincent Gallo, au look plus christique que jamais, effectue son chemin de croix, tout en ayant des réminiscences de son enseignement islamique et une prescience de son avenir (deux ou trois flash-forward étonnants). Au final, Essential Killing s'impose comme une expérience mystérieuse, audacieuse, radicale.
Mostra de Venise 2010 : Prix spécial du jury et Prix d'interprétation masculine.
Jerzy Skolimowski était, avec Roman Polanski, à l'avant-garde du cinéma polonais dans les années 1960. Exilé dans les années 1970, on lui doit notamment l'étrange Cri du sorcier, tourné en Angleterre, avec Alan Bates, Susannah York et John Hurt. Après une absence de vingt ans, il est revenu au cinéma en 2008 avec un film intitulé Quatre Nuits avec Anna.

Frédéric Viaux (film vu le 13/04/2011 sur grand écran)

Bande-annonce ou extrait

Toute l'actu Cinéma est sur Commeaucinema.com

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires