QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisGuerre est déclarée (La)
Titre originalLa Guerre est déclarée
Résumé Roméo et Juliette se rencontrent au cours d'une soirée parisienne. Ils vont s'aimer et avoir un enfant, Adam. Très vite, la santé du petit inquiète. Après un scanner, une tumeur au cerveau est diagnostiquée. C'est le début d'un long combat pour la vie.
ActeursValérie Donzelli, Jérémie Elkaïm, Brigitte Sy, Elina Löwensohn, Michèle Moretti, Philippe Laudenbach, Béatrice de Staël, Anne Le Ny, Frédéric Pierrot, Bastien Bouillon, Marie Donzelli, Riad Sattouf, Laure Marsac, Emmanuel Salinger, Marion Lecrivain, César Desseix, Gabriel Elkaïm
Réalisateur(s)VALÉRIE DONZELLI
Critique ** La maladie d'un enfant, sujet tire-larmes par excellence ; la dimension autobiographique, traitement a priori casse-gueule, d'autant que Valérie Donzelli est à la fois derrière la caméra et devant, aux côtés de son compagnon de l'époque des faits racontés, Jérémie Elkaïm. Mais le couple Donzelli-Elkaïm (coscénaristes) évite tous les écueils majeurs de ce type de récit : pas de facilités émotionnelles, pas d'autocomplaisance. La conception du film doit comporter une bonne part d'introspection douloureuse et de catharsis, mais cela n'alourdit en rien le propos. Au contraire, l'approche est plutôt directe, placée sous le signe de la spontanéité. Par opposition à la peur de la mort, s'expriment des pulsions de vie qui donnent à l'histoire une énergie positive, servie par une narration rythmée. On court beaucoup dans ce film, on fait aussi la fête. Il y a dans cette énergie quelque chose qui force l'empathie.
Par son style également, Valérie Donzelli parvient à ne pas plomber le drame et à surprendre : petites touches d'humour, insertion d'une chanson d'amour, effets de montage (répétitions du quotidien), bons choix musicaux... Tout n'est pas parfait, cependant. Filmer avec un appareil photo a ses limites ; on peut aussi avoir des réserves sur l'interprétation de Jérémie Elkaïm et l'utilisation d'une voix off explicative. Bref, ce n'est peut-être pas le chef-d'oeuvre proclamé par la critique, mais c'est assurément un joli film, sincère, juste et personnel.
Pour sa seconde réalisation, après La Reine des pommes, Valérie Donzelli a reçu le Prix du jury et le Prix du public au festival Paris Cinéma 2011.

Frédéric Viaux (film vu le 17/09/2011 sur grand écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires