QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisMarches du pouvoir (Les)
Titre originalThe Ides of March
Résumé Aux États-Unis, la campagne pour la primaire dans le camp démocrate bat son plein. Stephen Meyers, jeune et brillant conseiller du gouverneur Morris, est tout dévoué à sa cause, mais il est aussi courtisé par le camp adverse, celui du sénateur Pullman. Stratégique dans la course au pouvoir, l'élection dans l'Ohio va aviver les tensions et changer les hommes.
ActeursRyan Gosling, George Clooney, Evan Rachel Wood, Philip Seymour Hoffman, Paul Giamatti, Marisa Tomei, Max Minghella, Jeffrey Wright, Jennifer Ehle, Gregory Itzin
Réalisateur(s)GEORGE CLOONEY
Critique *** Hasard du calendrier ou pas, ce film est sorti en France le même jour (26/10/11) qu'une autre politique-fiction signée Pierre Schoeller : L'Exercice de l'État. En fait, Les Marches du pouvoir se trouvaient déjà en préparation avant l'élection d'Obama à la présidence états-unienne (2008). Dans un contexte d'espoir, George Clooney avait délaissé son projet. L'euphorie ayant laissé place à la déception, il l'a ressorti des cartons. Point commun de ces deux films politiques, qui cernent toutefois des réalités différentes : une vision désabusée d'un monde cynique et implacable, où l'on ne gagne qu'en acceptant de perdre son âme. Comme dans L'Exercice de l'État, il est ici question d'ambition et de conviction, de fidélité aux autres et à soi-même, de calculs, de manipulations... Si Les Marches du pouvoir n'atteignent pas la profondeur de L'Exercice de l'État, le résultat n'en est pas moins efficace et intelligent. Clooney mise sur un scénario davantage orienté vers le thriller, tout en véhiculant, à travers les discours du candidat Morris, des idées politiques toutes personnelles. Le réalisateur brode sur les jeux de pouvoir, cruels et hypocrites, depuis le point de vue des conseillers, et met en avant le point faible des hommes politiques dans le contexte américain : les aventures sexuelles. Il fait dire à son personnage principal qu'un président peut tout faire, notamment déclencher des guerres, mais surtout ne jamais coucher avec une stagiaire... Son sens de l'ironie tragique transparaît dans des dialogues souvent incisifs, servis par d'excellents acteurs, notamment Ryan Gosling qui confirme son talent et impose sa présence, déjà déployés dans Drive.
D'après une pièce de théâtre de Beau Willimon : Farragut North. Le titre original du film, The Ides of March, vient d'une tirade de Jules César, de Shakespeare. Parmi les producteurs exécutifs : Leonardo DiCaprio. Musique signée Alexandre Desplat.

Frédéric Viaux (film vu le 18/11/2011 sur grand écran)

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires