QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre français3 h 10 pour Yuma (1957)
Titre original3:10 to Yuma
Résumé Un honnête paysan accepte une prime pour convoyer un bandit et lui faire prendre un train à destination d'un pénitencier.
ActeursGlenn Ford, Van Heflin, Felicia Farr, Leora Dana, Richard Jaeckel, Henry Jones, Robert Emhardt, Ford Rainey
Réalisateur(s)DELMER DAVES
Critique ** Peu d'action dans ce western, mais un vrai suspense moral. Le face-à-face entre Glenn Ford (dans un rôle de méchant) et Van Heflin tient toutes ses promesses. Les deux acteurs sont très bons. Par ailleurs, la scène finale est restée dans les annales du western, célébrant la droiture et le courage de façon symbolique et mélodramatique (un peu trop).
Esthétiquement, le film est très beau. Dans le Guide Cinéma de Télérama (édition 2009), on trouve rapportés les propos suivants du réalisateur : "Je tiens 3 h 10 pour Yuma pour mon meilleur western. J'ai essayé de photographier cette histoire comme on l'aurait fait dans les années 1870 : d'où une absence complète de maquillage et une recherche des ombres noires, au lieu de l'habituelle grisaille que l'on obtient à cause de la lumière des projecteurs. Il fallait que l'on sente vraiment la terre sèche et brûlée, qu'on la sente en couleurs, c'est-à-dire en noir et blanc."
3 h 10 pour Yuma a donné lieu à un remake en 2007, par James Mangold, avec Russell Crowe et Christian Bale.

Frédéric Viaux (film vu le 24/03/2008 sur petit écran)

Bande-annonce ou extrait


3h10 pour Yuma (1957)/Extrait par retourayuma

Laissez votre commentaire sur ce film

Vos avis (1)

De Didier - 14/02/2016
C'est l'un des meilleurs westerns de Delmer Daves avec La Flèche brisée et La Dernière Caravane. Western mais aussi huis clos psychologique où l'on retrouve toute la sensibilité de son réalisateur qui délaisse ici les actions spectaculaires. Sa tendresse pour ses personnages apparaît dans la description des rapports entre ce fermier modeste et travailleur, sédentaire, hanté par la mauvaise récolte et le manque d'argent, et ce hors-la-loi intelligent au lourd passé ; tout les sépare, ce sont deux conceptions différentes de la vie. Malgré cet aspect psychologique, ce n'est pas non plus le sur-western ambitieux tel qu'on le voyait dans les années 50 ; Daves a juste choisi de ne jamais privilégier l'action au profit de la réalité des personnages. Vigoureux, sobre, sympathique et ironique, Glenn Ford trouve un de se meilleurs rôles dans ce western qui écrase sans mal son remake moderne un peu prétentieux.

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires