QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisHugo Cabret
Titre originalHugo
Résumé Paris, années 1930. Hugo Cabret, un jeune orphelin, vit dans une gare. Il remonte et répare les horloges à la place de son oncle, disparu. De son père, il n'a gardé qu'un mystérieux automate dont il ne parvient pas à activer le mécanisme. Sa curiosité le porte naturellement vers une boutique de la gare, spécialisée dans la réparation et la vente de jouets. Elle est tenue par un vieil homme, aigre et méchant, un certain Georges Méliès...
ActeursAsa Butterfield, Ben Kingsley, Chloë Grace Moretz, Sacha Baron Cohen, Michael Stuhlbarg, Helen McCrory, Christopher Lee, Emily Mortimer, Jude Law, Ray Winstone, Richard Griffiths, Frances de la Tour
Réalisateur(s)MARTIN SCORSESE
Critique ** On n'imaginait pas forcément Scorsese adapter un roman pour la jeunesse (en l'occurrence, ici, L'Invention d'Hugo Cabret, de Brian Selznick). Loin des univers mafieux, des intrigues violentes, des personnages au bord de la folie, le réalisateur nous plonge dans un conte et signe tout de même une oeuvre personnelle. Il s'est visiblement reconnu dans le personnage principal, gamin solitaire, inventif et sensible à la magie du cinéma. En rendant hommage à Georges Méliès, l'inventeur du "cinéma d'art", Scorsese trouve aussi un écho à son engagement pour la conservation et la restauration des films anciens. Avec sa mise en abyme, ses clins d'oeil cinéphiliques, le film témoigne de sa passion pour le septième art. Et c'est assez communicatif. Côté aventure, le réalisateur fait parler le métier et profite d'un budget colossal lui permettant notamment de tourner en 3D. Le début, qui présente l'action et le cadre de l'histoire, est une merveille de fluidité ; la mécanique narrative est ensuite bien huilée ; les décors et les costumes s'avèrent très beaux ; les couleurs sont soignées ; la musique d'Howard Shore est parfaitement adaptée. Pourtant, toutes les belles intentions et les qualités artistiques ne font pas de ce film un opus marquant dans la carrière de Scorsese. Tout y est peut-être trop lisse et propret, façon image d'Épinal ; un peu trop appuyé (le jeu des acteurs, surtout des enfants et de Ben Kingsley) ; un peu trop sentimental aussi. Il manque quelques "accidents" et une âme forte pour dépasser le stade du bel ouvrage appliqué. Par ailleurs, à force de chercher l'équilibre entre film d'aventure pour enfants et film pour adultes cinéphiles, cet Hugo Cabret laisse un peu sur sa faim dans l'un et l'autre domaine. Malgré ces bémols, l'ensemble demeure honnête et plaisant, toujours plus intéressant que bien des contes hollywoodiens formatés.
Parmi les coproducteurs : Johnny Depp.
Oscar 2012 : meilleure photographie, meilleurs décors, meilleur montage son, meilleur mixage, meilleurs effets spéciaux.

Frédéric Viaux (film vu le 22/12/2011 sur grand écran)

Bande-annonce ou extrait


HUGO CABRET : BANDE-ANNONCE VOST par baryla

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires