QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisJohn Carter
Titre originalJohn Carter
Résumé Ancien capitaine de l'armée des confédérés durant la guerre de Sécession, John Carter est devenu un aventurier, à la recherche d'une caverne remplie d'or. Atteignant son but par hasard, alors qu'il est pourchassé par des Indiens, il fait une curieuse rencontre et se voit transporté sur la planète Mars (Barsoom pour les autochtones). Carter se découvre alors des talents bondissants, affronte quelques monstres, tombe amoureux d'une belle princesse et prend part à un conflit entre deux cités.
ActeursTaylor Kitsch, Lynn Collins, Samantha Morton, Willem Dafoe, Thomas Haden Church, Mark Strong, Ciarán Hinds, Dominic West, James Purefoy, Polly Walker, Bryan Cranston, Daryl Sabara
Réalisateur(s)ANDREW STANTON
Critique * C'est l'adaptation d'un classique de la SF, Le Cycle de Mars, et plus précisément du premier des onze volumes : La Princesse de Mars (1912). Son auteur, le romancier Edgar Rice Burroughs, est aussi le papa de Tarzan. En littérature comme au cinéma, Le Cycle de Mars a fait des émules et a nourri l'imaginaire de créateurs tels que George Lucas. L'univers de Star Wars doit ainsi beaucoup à Burroughs.
Pour cette adaptation produite par Disney, c'est Andrew Stanton qui a pris les commandes. Connu pour avoir réalisé Le Monde de Nemo et Wall-E, il est passé de l'animation aux prises de vue réelles, suivant la même trajectoire récente que Brad Bird (Les Indestructibles, Ratatouille), auteur d'un épisode de Mission : impossible (Protocole fantôme).
Si Andrew Stanton ne démérite pas dans cette nouvelle expérience (mise en scène épique, exploitation spectaculaire des décors et des effets spéciaux), il n'apporte pas grand-chose de neuf au genre. Ce John Carter est un produit formaté, qui ne transcende jamais sa dimension de "film pop-corn". Il y a à boire et à manger : SF avec machines volantes, heroic fantasy, péplum martien d'inspiration romaine, film de guerre et d'aventure, petit côté western... Mais pas de saveur particulière. Et le manque de charisme des acteurs n'arrange rien. Côté scénario, ça part un peu dans tous les sens, avec trop de personnages. On sent la volonté de condenser un maximum d'actions en peu de temps, au détriment du développement des caractères, de la clarté du récit dont les enchaînements ne sont pas toujours limpides, et de l'équilibre dramatique (l'ultime bataille, qui aurait dû être un climax, est trop brève, et les dernières scènes sont vite expédiées). De ce scénario boursouflé n'émerge donc, sur le fond, que le strict minimum syndical : valorisation du courage et de l'amour, défense des nobles causes... Au final, John Carter est un pot-pourri de mille choses déjà vues, un divertissement pas ennuyeux mais anecdotique.
Les acteurs Taylor Kitsch et Lynn Collins faisaient partie tous deux du casting de X-Men Origins - Wolverine.

Frédéric Viaux (film vu le 20/03/2012 sur grand écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires