QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisPrometheus
Titre originalPrometheus
Résumé Des paléontologues ont découvert, aux quatre coins du monde, des fresques murales dont la symbolique est la même : des hommes tendent le bras vers une planète lointaine. Une fois cette planète identifiée, un voyage spatial s'organise, financé par un vieux milliardaire. Objectif : découvrir le secret des origines de l'humanité.
ActeursNoomi Rapace, Michael Fassbender, Charlize Theron, Idris Elba, Logan Marshall-Green, Guy Pearce, Sean Harris, Rafe Spall, Kate Dickie, Emun Elliott, Benedict Wong, Patrick Wilson
Réalisateur(s)RIDLEY SCOTT
Critique * Ridley Scott revient à ses premières amours de science-fiction et d'épouvante intergalactique avec une formule qui a fait ses preuves : un vaisseau spatial, un équipage hétéroclite (aidé par un androïde), quelques créatures visqueuses, collantes et pénétrantes... Le réalisateur a cédé à la mode du "prequel" pour imaginer un retour aux sources de la série des Aliens. Il nous emmène donc en terrain connu, mais avec de nouvelles ambitions qui touchent à la mythologie et à la philosophie, dans la lignée de 2001 : l'odyssée de l'espace. Comme Stanley Kubrick, Ridley Scott tente d'approcher le mystère de la genèse de l'humanité. Les peintures rupestres remplacent les monolithes. Et quelques scènes font figure de clins d'oeil (le vieil homme dans sa chambre). Ce scénario comprend de bonnes idées, des pistes dramatiques intéressantes. Mais il y a trop d'éléments pas assez développés, pas toujours bien enchaînés. Sans parler des invraisemblances. À l'inverse d'Alien qui exploitait à fond, lentement, insidieusement, une idée, une angoisse claustrophobe, Prometheus souffre d'un trop-plein d'actions, d'un zapping continu. C'est un peu frustrant. Pas le temps d'accrocher vraiment. On ne comprend pas tous les liens de cause à effet. Il reste quand même le savoir-faire du cinéaste en matière de réalisation spectaculaire, la qualité impressionnante des décors et des effets spéciaux, qui donnent quelques purs moments de genre. Mais on pouvait s'attendre à mieux sur le fond.

Frédéric Viaux (film vu le 01/06/2012 sur grand écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires