QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisTigre et Dragon
Titre originalWo hu cang long
Résumé Dans la Chine ancienne, un illustre combattant, Li Mu Bai, décide de confier son épée à la guerrière Yu Shu Lien pour qu'elle la remette au seigneur Te. Par ce don, il entend renoncer à sa mission de justicier errant. Mais l'arme est dérobée par la disciple de Jade la Hyène, celle-là même qui a tué le maître de Li Mu Bai...
ActeursChow Yun-Fat, Michelle Yeoh, Zhang Ziyi, Chang Chen, Lung Sihung, Cheng Pei-pei
Réalisateur(s)ANG LEE
Critique **** Tigre et Dragon est au wu xia pian et à l'arme blanche ce que Winchester 73 est au western et à l'arme à feu. Un film presque fétichiste, centré sur une arme qui constitue l'enjeu et le moteur dramatiques. Tout part de cette épée fabuleuse et autour d'elle se greffent des personnages, des convoitises, des amours, des haines...
C'est plutôt une surprise de voir Ang Lee se frotter à ce genre très codé du film d'arts martiaux chinois, lui qui a plutôt oeuvré jusque-là dans le récit intimiste (Garçon d'honneur, Raisons et sentiments...). Disons qu'il revisite le genre à sa manière, réalisant un film de combats doublé d'une fresque épique et sentimentale. C'est ce second aspect de l'histoire, témoignant d'une belle maîtrise de la narration, qui est surtout à mettre à son actif, le premier aspect (les scènes d'action proprement dites) étant l'oeuvre de Yuen Wo Ping, le roi de la chorégraphie d'arts martiaux. Auparavant, Yuen Wo Ping a notamment coordonné les combats d'Il était une fois en Chine et participé à la mise en scène de Matrix. Par la suite, il collaborera avec Tarantino sur le tournage de Kill Bill. On lui doit donc les somptueuses chorégraphies de combats de Tigre et Dragon, merveilles de précision et de virtuosité, d'un raffinement aérien et surréel, d'une grâce qui touche à la poésie (par exemple, lors de la séquence finale, sur la cime d'une forêt de bambous). La réalisation, la photographie (cadres et couleurs), les effets spéciaux numériques, les décors et la musique sont au diapason, faisant de ce film un enchantement spectaculaire et lyrique. Une des plus belles réussites du genre, qui évite par ailleurs l'écueil de la surenchère d'actions, de l'agitation permanente et confuse, que l'on trouve souvent dans ce type de productions. Ang Lee a trouvé l'harmonie entre combats et lenteur contemplative.
Adapté d'un roman populaire de Du Lu Wang, interprété par des stars asiatiques (Chow Yun-Fat, Michelle Yeoh, Chang Chen...) et des talents prometteurs (la très belle Zhang Ziyi), Tigre et Dragon est l'illustration d'un heureux mariage du film grand public et du film d'esthète.
Oscar 2001 : meilleur film en langue étrangère, meilleure direction artistique, meilleure photographie et meilleure musique.

Frédéric Viaux (film vu le 09/11/2000 sur grand écran)

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires