QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisCamille redouble
Titre originalCamille redouble
Résumé Ça ne va pas très fort dans la vie de Camille : elle a du mal à exercer son métier d'actrice ; son compagnon la quitte et veut vendre leur appartement. Pour oublier ses problèmes, elle force un peu sur la bouteille. Un peu trop. Lors d'une fête de la Saint-Sylvestre, elle s'évanouit... et se réveille 25 ans plus tôt, dans un hôpital, entourée de papa et maman. Camille redécouvre la vie de ses 16 ans, le lycée, les copines et ce petit copain qui voudra la quitter un quart de siècle plus tard...
ActeursNoémie Lvovsky, Samir Guesmi, Judith Chemla, India Hair, Julia Faure, Vincent Lacoste, Yolande Moreau, Michel Vuillermoz, Denis Podalydès, Jean-Pierre Léaud, Micha Lescot, Anne Alvaro, Mathieu Amalric, Riad Sattouf
Réalisateur(s)NOÉMIE LVOVSKY
Critique ** Le petit tour de passe-passe fantastique consistant à faire revivre à un personnage son passé n'est pas nouveau. Au cinéma : Peggy Sue s'est mariée, de Coppola... En littérature/manga : Quartier lointain, de Taniguchi... Entre autres exemples. Sans révolutionner le thème, Noémie Lvovsky (réalisatrice et actrice principale) se l'approprie toutefois joliment, avec drôlerie et tendresse, entre nostalgie et allégresse. Le potentiel comique naît évidemment du décalage entre la maturité (de corps et d'esprit) de Camille et la situation dans laquelle elle se trouve, puisqu'elle est considérée comme une jeune fille par son entourage. Côté enjeu dramatique, on retrouve l'inévitable question : peut-on changer son passé si l'on connaît à l'avance son futur ? Le traitement de cette question est ici moins intellectuel qu'émotionnel. Et en la matière, Noémie Lvovsky fait preuve d'une belle sensibilité et d'un vrai talent dans l'écriture de son film. Relations entre parents et enfants, liens amicaux et histoires d'amour s'entremêlent habilement, souvent de façon réjouissante. Par ailleurs, les décors, les vêtements des personnages et leurs accessoires ont été choisis avec un soin exquis. Tout comme les chansons de la BO et les textes de la pièce de théâtre dans laquelle joue Camille adolescente (une pièce de Goldoni). Bref, tout fait sens agréablement et en beauté (à commencer par le superbe générique de début). Le film coule bien, porté par un casting impeccable, et se révèle attachant jusqu'au bout.
À noter : les interventions savoureuses de Jean-Pierre Léaud (en horloger cosmique) et de Mathieu Amalric (en professeur libidineux et sarcastique).

Frédéric Viaux (film vu le 04/10/2012 sur grand écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires