QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisX-Men Origins - Wolverine
Titre originalX-Men Origins: Wolverine
Résumé Canada, 1845. Le petit James voit son père mourir sous ses yeux, assassiné. Furieux, il sort ses griffes (littéralement) et trucide le meurtrier qui était en fait son vrai père. Il s'enfuit avec un autre gamin qui lui révèle être son vrai frère (?!). Tous deux ont des superpouvoirs. Ils vont grandir sans trop vieillir, et traverser toutes les guerres de la planète sans une égratignure, jusqu'à ce qu'ils soient repérés par un militaire désireux de constituer une troupe d'élite.
ActeursHugh Jackman, Liev Schreiber, Danny Huston, Lynn Collins, Taylor Kitsch, Kevin Durand, Will i Am, Dominic Monaghan, Ryan Reynolds, Daniel Henney, Tim Pocock, Patrick Stewart
Réalisateur(s)GAVIN HOOD
Critique * Après le troisième épisode de la série des X-Men au cinéma (L'Affrontement final), plus intelligent, mieux construit et moins tapageur que les deux premiers, on avait un peu repris espoir dans la qualité du filon. Eh bien l'espoir est retombé dans les chaussettes avec cet opus indigent et sans grand intérêt, qui est à la fois un produit dérivé de la trilogie (centré sur l'histoire personnelle de Wolverine) et un prologue. C'est Gavin Hood qui met en scène. On se demande bien ce que le réalisateur sud-africain de Mon nom est Tsotsi (Oscar du meilleur film étranger en 2006) est venu faire dans cette galère. Payer ses impôts ? Quoi qu'il en soit, il s'applique à exploiter de façon spectaculaire mais impersonnelle un scénario sans âme et bâclé. Les premiers éléments biographiques du héros sont balancés vite fait, sans explication. La suite agglutine scènes d'action et rebondissements sans souci d'y mettre du liant. Peu importe la logique. Et ne parlons pas de psychologie. La motivation principale des personnages centraux, c'est la vengeance. Un point c'est tout. Parfois, on ne sait plus trop pourquoi l'un ou l'autre veut se venger. Mais c'est pas grave, du moment que le récit avance à grands coups de baston et de pyrotechnie.
Difficile, donc, de se passionner pour cette pseudo-histoire de rivalité entre frères et d'expériences scientifiques sur des mutants. Reste à s'amuser de la bêtise de certaines répliques ou idées, et à suivre d'un oeil les exploits tranchants de Hugh Jackman en marcel, tous biscotos dehors.

Frédéric Viaux (film vu le 19/10/2012 sur petit écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires