QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisParade
Titre originalParade
Résumé Jacques Tati dans l'arène d'un cirque en Suède... et dans le rôle de M. Loyal. Un rôle parlant (eh oui), enfin juste ce qu'il faut pour introduire les acrobates, jongleurs, danseurs, musiciens, magiciens qui peuplent ce spectacle en interaction avec les spectateurs et sans frontière entre la scène et les coulisses. Tati y va aussi de ses mimes, comme aux plus belles heures du music-hall. Il tire un trait d'union entre son passé, les artistes contemporains et les enfants du public.
ActeursJacques Tati, Karl Kossmayer, Les Williams, Les Vétérans, Les Sipolo, Pierre Bramma, Michèle Brabo, Pia Colombo, Dominique Lavanant
Réalisateur(s)JACQUES TATI
Critique * C'est le dernier long-métrage tourné par Jacques Tati. Et son avant-dernier film en tout et pour tout, le dernier étant un documentaire d'une vingtaine de minutes, Forza Bastia, coréalisé avec sa fille Sophie Tatischeff (qui a également assuré le montage de Parade). Après les échecs commerciaux de Playtime (1967) et de Trafic (1971), Tati a eu bien des difficultés à monter ce projet qu'il a finalement tourné en vidéo, avec un petit budget, pour la télévision suédoise. D'où le doublage des voix (approximatif) dans la version française. Il y a quelque chose d'un peu pathétique à voir ce géant comique obligé de s'exiler ainsi pour faire un film...
Le résultat vaut surtout pour sa charge symbolique. Parade, c'est un hommage aux arts de la scène, en général ; c'est aussi un retour aux sources personnel pour Tati, né au music-hall, en même temps que le testament d'un artiste revisitant son répertoire et cherchant encore l'étincelle d'émerveillement dans l'oeil des enfants. La démarche de boucler la boucle est touchante. Le divertissement pas déplaisant, même si inégal et anecdotique. Quant à l'intérêt cinématographique, il s'avère malheureusement assez mince. Ce spectacle filmé, même s'il a été orchestré pour le cinéma, est un peu cheap, un peu daté, et n'éveille au final qu'un intérêt poli, loin de l'admiration suscitée par Les Vacances de M. Hulot ou Playtime.
À noter l'apparition non créditée de Dominique Lavanant.

Frédéric Viaux (film vu le 17/08/2013 sur petit écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires