QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisLast Show (The)
Titre originalA Prairie Home Companion
Résumé Saint Paul, Minnesota. Dans les coulisses du Fitzgerald Theater, on se prépare pour la dernière représentation du show radiophonique "A Prairie Home Companion", avant que la station de radio, rachetée par un groupe texan, ne disparaisse. Autour de GK, l'animateur, s'activent chanteurs, chanteuses, musiciens et techniciens. Il y a aussi un détective privé qui veille à la sécurité, tandis qu'une jolie femme blonde, vêtue d'un imperméable blanc, erre mystérieusement dans les couloirs...
ActeursGarrison Keillor, Meryl Streep, Lily Tomlin, Woody Harrelson, John C. Reilly, Kevin Kline, Virginia Madsen, Lindsay Lohan, Tommy Lee Jones, L. Q. Jones, Maya Rudolph
Réalisateur(s)ROBERT ALTMAN
Critique *** The Last Show, un titre prémonitoire (en VF) pour Robert Altman. Décédé le 20 novembre 2006, le cinéaste tirait sa révérence avec ce dernier long-métrage. Le scénario, qui s'inspire d'une vraie émission de radio, A Prairie Home Companion, créée dans les années 1970 et toujours diffusée, a été écrit par l'animateur du show, Garrison Keillor, qui joue aussi son propre rôle à l'écran. Altman a trouvé dans ce scénario la matière d'un film choral, dont il a toujours été friand, et l'occasion de renouer avec l'univers musical, de raviver les souvenirs de Nashville, l'un de ses succès. Souvent adepte, au cours de sa carrière, d'une forme un peu sèche de distanciation critique, ironique voire satirique (notamment à l'égard de l'histoire et de la culture états-uniennes), le réalisateur opte ici pour une autre tonalité : ce morceau de culture populaire est croqué avec tendresse, mélancolie, nostalgie. Avec humour aussi, évidemment, mais un humour plus direct, moins vachard. Bref, il y a ici une dimension sympathique et chaleureuse que l'on avait rarement ressentie dans la filmo d'Altman. Elle doit beaucoup à la qualité du scénario, d'une écriture fine et spontanée, très en verve. Elle doit aussi au dispositif de mise en scène élaboré par le réalisateur : on passe d'un personnage à un autre, des coulisses à la scène, d'une vieille chanson émouvante à une blague à deux balles, en un va-et-vient très fluide, la caméra captant différents moments, différents endroits du théâtre, souvent en plans séquences. Voilà qui confère à ce quasi-huis clos, dont l'histoire se déroule presque en temps réel, un naturel alerte et réjouissant. On apprécie aussi beaucoup le mélange de légèreté et de gravité introduit par deux personnages : le détective privé (Kevin Kline), tout droit sorti d'un polar des années 1950, tout en dérision, et la femme à l'imper blanc (Virginia Madsen), dont l'apparition précède chaque fois le décès d'un personnage. Une incarnation de la mort, sexy et angélique, qui fait penser au personnage de Jessica Lange dans All That Jazz (Que le spectacle commence), également dans l'univers du spectacle. De quoi aborder la mort en douceur, le sourire en coin. Joli testament pour Robert Altman...

Frédéric Viaux (film vu le 21/08/2013 sur grand écran)

Bande-annonce ou extrait

Toute l'actu Cinéma est sur Commeaucinema.com

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires