QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisQuestion de vie ou de mort (Une)
Titre originalA Matter of Life and Death
Résumé Le pilote anglais Peter Carter aurait dû mourir dans la nuit du 2 mai 1945, en s'éjectant, sans parachute, de son avion en feu. Mais le messager chargé de le conduire au paradis s'est perdu dans un brouillard épais et n'a pu faire son travail... Sur terre, le miraculé va retrouver une opératrice radio américaine et filer le parfait amour jusqu'à ce que l'émissaire des cieux vienne le rappeler à l'ordre. Peter fera appel et obtiendra un procès où il pourra défendre son droit à la vie...
ActeursDavid Niven, Kim Hunter, Roger Livesey, Robert Coote, Raymond Massey, Marius Goring, Kathleen Byron, Richard Attenborough, Abraham Sofaer, Bonar Colleano, Joan Maude, Robert Atkins
Réalisateur(s)MICHAEL POWELL et EMERIC PRESSBURGER
Critique ** S'inscrivant habilement entre rêve et réalité, ce joli conte fantastique possède un charme désuet, agrémenté par un beau traitement chromatique qui jongle entre la flamboyance du Technicolor pour les scènes terrestres et un noir et blanc bleuté pour les scènes célestes. Le récit est conduit avec efficacité et séduction par Michael Powell et Emeric Pressburger qui, ensemble, ont écrit, réalisé et produit une quinzaine de films entre les années 1940 et 1960, dont certains commandés par le ministère de l'Information britannique pour faire passer quelques messages sur la Seconde Guerre mondiale ou sur les relations diplomatiques d'après-guerre. Cette Question de vie ou de mort fait partie de ces films de commande. Son scénario devait comporter un peu de baume pour apaiser des tensions, au sortir de la guerre, entre la Grande-Bretagne et les États-Unis. Et c'est ce baume qui, malheureusement, alourdit un peu l'histoire, au cours de scènes de procès qui s'éternisent en digressions maladroites sur les rapports entre les deux pays. Ça va mieux quand on revient au conte avec une morale finale certes gentillette (rien ne résiste à l'amour...), mais surtout une pirouette amusante qui remet tout le récit en perspective. C'est plaisant même si, au bout du compte et du conte, on peut préférer d'autres films de Powell et Pressburger, tels que Colonel Blimp, Le Narcisse noir ou Les Chaussons rouges (leur chef-d'oeuvre).

Frédéric Viaux (film vu le 23/07/1998 sur petit écran)

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires