QuelquesFilms.com

Présentation du film

Titre françaisDame sans camélias (La)
Titre originalLa Signora senza camelie
Résumé Devenue actrice grâce à son joli minois, Clara Manni connaît le succès dans des films de seconde zone, puis épouse son producteur qui, jaloux, veut lui interdire de poursuivre sa carrière. Clara accepte tout de même un nouveau rôle, mais touche aux limites de son talent, de sa popularité. Et les mauvaises conséquences s'enchaînent...
ActeursLucia Bosé, Andrea Checchi, Gino Cervi, Ivan Desny, Monica Clay, Alain Cuny, Anna Carena, Enrico Glori
Réalisateur(s)MICHELANGELO ANTONIONI
Critique ** C'est le troisième long-métrage de Michelangelo Antonioni, après Chronique d'un amour (1950) et Les Vaincus (1952). On le dit mineur dans sa filmo, mais il est tout à fait honorable. La Dame sans camélias est une oeuvre amère sur les désillusions d'une femme, amoureuses et artistiques, une réflexion critique sur le monde du cinéma et la célébrité, une mise en abyme qui tisse des liens cruels entre la réalité et la fiction. Le résultat est un peu inégal, mais toujours intéressant. Le traitement dramatique est classique, avec de nombreux dialogues et quelques rebondissements parfois mélodramatiques. Voilà qui est donc assez éloigné du style qu'adoptera plus tard le cinéaste et qui lui vaudra, à partir de L'Avventura (1960), une reconnaissance internationale. Un style plus original, plus hermétique aussi, qui témoignera d'une autre appréhension du temps et de l'espace, sensible au vide et au silence, mais pas forcément d'une autre appréhension des relations humaines. Car il y a déjà en germe, dans ce film, les thématiques de l'incommunicabilité et de la solitude que l'auteur développera tout au long de sa carrière.

Frédéric Viaux (film vu le 01/05/2007 sur petit écran)

Bande-annonce ou extrait

Laissez votre commentaire sur ce film

Votre avis sera publié après soumission à modération.

Nom ou pseudo : (*)
Email :
Votre avis :
(*)
Il vous reste caractères
Code de sécurité :
lettrelettrelettrelettre
(*)
(*) Zones obligatoires